MERCREDI 10 JANVIER :

 

ICHIRO ONOE 4tet     " Wind child"

 

 

Ichiro Onoe : batterie, composition

Geoffrey Secco : sax

Ludovic Allainmat : piano

Matyas Szandai : contrebasse

 

Ichiro ONOE, batteur compositeur de jazz japonais habitant à Paris, s’est nourri de rythmes, de mélodies et d’harmonies divers. Il s’est inspiré de musiciens tels que John Coltrane, Charles Mingus, Wheather Report, Bob Mintzer mais aussi de ses propres racines. Il s’est produit dans plus de 40 pays à travers le monde et notamment aux côtés de Bobby Few, Ricky Ford, Frank Lacy, Peter King, Chris Cheek, Andy Narell, Manolo Badrena, Bruno Angelini, Olivier Ker Ourio, Philippe le Baraillec, Nick De Caro, Norman Simmons, Makoto Ozone, Ron Carter.

Sa grande sensibilité musicale et son fin jeu mélodique lui ont permis d’accompagner des chanteurs et chanteuses tels que Yasuko Agawa, Mina Agossi, Jane Birkin et Joe Lee Wilson. Dernièrement, il a ressenti l’envie de réaliser son propre projet discographique et s'est entouré de trois musiciens qui partagent la même esthétique que lui pour former son quartet.

Il a démarré son projet “What I am” avec ses compositions personnelles qui s’est concrétisé par la sortie de son album Wind Child. Les morceaux sont à son image : singuliers, variés et éclectiques et véhiculent les émotions et couleurs de sa vie. Ichiro ONOE quartet vous fera decouvrir son univers rempli de couleurs et d'émotions, un mélange subtil issu de ses racines japonaises et de sa culture musicale américaine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MERCREDI 14 FEVRIER:

 

DAVID BRESSAT 5tet  "Alive"

 

 

 

  • David Bressat: piano
  • Eric Prost: saxophone
  • Aurélien Joly: trompette bugle
  • Florent Nisse: contrebasse
  • Charles Clayette: batterie

 

 

 ALBUM "RÉVÉLATION" JAZZ MAGAZINE !    ***


Pianiste, compositeur et arrangeur, David Bressat est présent depuis plus de 15 ans sur la scène jazz en France et à l’étranger. Il a joué aux côtés de musiciens de renom tels que Marcus Strickland, Dave Liebman, Dee Dee Bridgewater, Christian Escoudé, Nelson Vera…

Après avoir longtemps travaillé en trio et enregistré dans l’acoustique aseptisée des studios, David Bressat créé un projet plus organique et plus réel en quintet! 

«Alive » est une musique sincère à découvrir à sa source. Le quintet joue et rentre en interaction avec le public, offre à l’auditeur l’intimité d’un son qui s’élabore devant lui. On sent le souffle des cuivres, devine les improvisations qui se dessinent, sursaute au gré des humeurs d’une rythmique enragée, entre forces et fragilités, soleils et ombres, au cœur du cheminement artistique… 

 

«  Un album empli d'optimisme et de chaleur partagée. » Les Inrocks

« Un petit moment de grâce.. un disque d’une chaleureuse et limpide évidence. » Jazz Magazine

« Bressat nous livre sept compositions nourries par sa sensibilité de jazzman » Le Progrès

 «  Moderne, réaliste, parfois emballé mais toujours lumineux, on se laisse porter ! » BeeJazzy

« L’essence même d’un jazz vivant (alive) … alternant la grande intensité  de moments tendus avec la grâce mélancolique » Lyon Capitale

« La métamorphose permise par le live … est à l’évidence réussie », « Le pianiste  David Bressat …imprime avec constance son art d’une rare fluidité » JazzinLyon

« Mélodies captivantes aux tendres émotions cuivrées … un vrai son de groupe ! » Latin de Jazz

« Des thèmes en tutti qui poussent fort et qui laissent la place à de
jolis soli des soufflants et du pianiste 
» Jazz Rhône-Alpes

« Du jazz vraiment vivant ! » Citizen Jazz

 

 

 

 

 

 

 

 

 MERCREDI 14 MARS:

 

SYLVIA HOWARD 4tet

 

 

Sylvia Howard : chant
Olivier Hutman : piano
José Fallot : basse
Etienne Brachet : batterie

 

 

Nantie d’une riche expérience qui l’aura menée de son Indiana natal, où elle fut très tôt imprégnée des senteurs locales de blues et de gospel, aux grandes scènes américaines puis du Pacifique où elle roula sa bosse pendant plusieurs années, c’est à Paris que Sylvia Howard a finalement choisi d’élire domicile il y a quelques années, repartant quasiment à zéro pour monter patiemment les marches de son accomplissement artistique.

Belle, envoûtante, émouvante, Sylvia Howard célèbre les grandes figures du jazz vocal (plus particulièrement Billie Holiday, Shirley Horn, Carmen McRae, Sarah Vaughan ou Dinah Washington), à travers le prisme de son humour et de sa vitalité. Un envoûtement !

“Sylvia a la chaleur, la liberté et la spontanéité du jazz.”(Fémina)

 

 

 

 

 

 

4° LAC IN BLUE FESTIVAL 3 / 7 AVRIL 2018

 

 

 

MERCREDI 4 AVRIL:

F. TAREL / T. HARRISON 4tet

 

 

Fabrice Tarel: piano

Thomas Harrison: saxophone

Michel Molines: contrebasse,  

Andy Barron : batterie.

 

Cette collaboration entre T.Harrison et F.Tarel, signe les retrouvailles, 10 ans après leurs études au Leeds College of Music. Récemment, ils ont pu se produire lors d’une tournée outre-manche, au Vortex de Londres notamment.
Ces deux musiciens nous proposent des compositions, alliant la sensibilité du jazz européen mais également l’énergie et le swing des formations américaines.
 
Saxophoniste reconnu de la scène anglaise, Tom Harrison a travaillé avec de nombreuses personnalités du jazz : Jean Toussaint, Robert Mitchell, Mickaël Buckley, David Lyttle, Dennis Rollins, Terrell Stafford… Il est diplômé du Trinity College de Londres et du Leeds College of Music.
Il a participé à de nombreuses tournées internationales : US, Irlande, Allemagne et a été sideman sur de nombreux disques dont deux sous son nom (Dagda Quartet et Unfolding Tempo).
 
 
Fabrice Tarel, pianiste, se produit notamment avec son trio en France et à l’étranger depuis une dizaine d’années (Jazz à Vienne, Opéra de Lyon, Jazz en Touraine, ONU, Moz’aïques, Crescent …). Il a eu l’occasion de collaborer avec Stéphane Guillaume, Tim Giles, Adrian Ingram, Anne Sila...

 

 

 

 

JEUDI 5 AVRIL   20H00   ARCADIUM

 

 

 

 

Lucky PETERSON "Tribute to Jimmy Smith"

 

 

 

 

 

Lucky Peterson (orgue, chant )
Kelyn Crapp (guitare)
Nicolas Folmer (trompette)
Ahmad Compaoré (batterie)

 

 

Figure emblématique du Blues ,et alors qu’il s’apprête à fêter quarante ans de carrière,  le chanteur guitar-hero et organiste Lucky Peterson nous revient avec un splendide projet : un hommage à son premier maître et mentor l'organiste mythique Jimmy Smith.